Zoom H6, test rapide

Zoom propose maintenant un petit enregistreur pourvu de 2 micros internes XY ou MS et 4 entrées mic/line avec alim 48v …

Petit test des micros du Zoom H6 :  le micro avant du couple MS, puis un Schoeps MK4 branché en direct, puis branché sur le Zoom par l’intermédiaire d’une mixette puis le même Schoeps sur un enregistreur pro.

Quelle différence entendez vous sur le timbre de la voix ?

Testé ce soir :

  • Supporte un signal de 20 dBu en entrée ++
  • Souffle un peu –
  • bande passante … écouter le test ci joint. –
  • Alimente 4 Schoeps en enregistrement pendant plus d’une heure sans  faire baisser les piles Alcalines de plus de 50%.  +
  • Les accus Nimh, avec 4 Schoeps,  ont tenu…. 30 secondes ! –
  • Ecran non lisible en extérieur –
  • L’alimentation coupé pendant une prise: pas de son de perdu. ++
  • Potentiomètres « jouets ». —
  • etc…

Alors à votre avis, est ce un enregistreur d’appoint, comme naguère le Nagra SN ou le WMD6C, ou un jouet pour audiophile ?

D’autres articles sur les petits enregistreurs.

 

 

À propos de Vincent

Chef opérateur du son depuis 1986. Je travaille sur des documentaires, en captation TV et aussi en fiction. Je suis également formateur à l’Ina de la mono au...multicanal (5.1)
Ce contenu a été publié dans Tests, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

39 réponses à Zoom H6, test rapide

  1. yonmills dit :

    bonjour Vincent, dis moi, je suis à la recherche d’un bon enregistreur numérique portable. J’explique: je dois enregistrer, dans une salle d’environ 60m2, des lectures de textes puis un dialogue-débat. Cet enregistrement me servira pour retranscrire sur papier, travail de scripte, la totalité de la scéance.
    Je tourne en rond sur le net afin de trouver l’outil idéal. Il me faut une prise de son de face, une omnidirectionnelle, plus la possibilité de brancher des micros et des XLR. Je ne m’y connais que très peu en son. Les appareils Zoom H6, Roland 26, le Nagra Lino, en passant par le zoom H2n, Olympus LS-100,… D’autre part, ce qui pourrait me géner aussi est le logiciel de gestion, Cubase LE me semble compliqué, celui de Roland a l’air plus simple d’accès.
    C’est un peu prise de t^te, c’est pourquoi je te demande un conseil de choix. Je te serais vraiment reconnaissante. :))

  2. Vincent dit :

    Prise de son, pas prise de tête ! (dixit un collègue)
    Sérieusement si tu n’es pas habitué à la prise de son essaye de faire simple.
    « Il me faut une prise de son de face, une omnidirectionnelle » Je ne comprends pas cette phrase.

    Si ce n’est que pour retranscrire sur papier, les micros intégrés d’un de ces appareils devraient faire l’affaire en les plaçants pas trop loin des personnes qui parlent. Si c’est pour une prise de son diffusable ensuite, il faudrait en savoir plus (disposition de la salle, combien de personne parlent, d’ou parlent t’elle, il y a t’il un micro et une sono, la salle a t’elle une bonne acoustique, aura t’on le droit de mettre des micros ou l’on veut,…) et au besoin faire un tour sur place.

    Pour le montage son des rushs je suis un adepte de « Twisted Wave » simple, rapide et …gratuit le premier mois ! Sinon Audacity peut convenir tant qu’on reste simple.

  3. yonmills dit :

    merci pour ta réponse.
    « Il me faut une prise de son de face, plus une omnidirectionnelle »
    en effet, je dois enregistrer la personne qui lit le texte donc en prise de son de face, cardioide je crois, plus une omnidirectionnelle pour la discussion entre 10 à 30 personnes.
    Ainsi je me demande, est-ce que dans un premier temps, je place l’enregistreur numerique portable près de la personne qui lit, puis le couple enregistreur plus un micro omnidirectionnel (si tu peux me conseiller un bon produit, ou un micro périphérique type ME33 de Olympus ) lors de la discussion au dessus du public…
    Bien sur le choix de l’enregistreur est toujours mon souci. Je suis tombée sur le Tascam BB-1000 Cd enregistreur qui me tente mais cher si je prends un micro en plus, et un casque,… Ou l’Olympus LS-100 ou LS 14, Ou Nagra Lino, Ou Roland 26, Ou Zoom H6. Ils sont tous très bien, mais je vois les commentaires, et apparemment il y a du souffle quand connection avec micro. Et surtout la salle ou cela se passe est profonde, donc ce serait un appareil possédant une bonne profondeur de prise(!). Franchement si tu peux m’aider à choisir… Sachant que j’aimerais aussi pouvoir connecter l’enregistreur pour capter des pièces de théatres ou concert.
    D’après ce que je comprends de plus, le mieux pour moi peut être serait de prendre un appareil qui peut être reconnu par l’ordi en tant que disc externe, genre Tascam BB-1000 ; puisque je ne connais pas cubase qui a l’air complexe.
    Bon, voilà , je suis désolée si tu ne comprends pas tout.
    MERCI

  4. Vincent dit :

    Le public devra bien s’entendre et entendre la lecture : cela se fera par l’intermédiaire d’une petite sonorisation ?

    Tu es sur Paris ? Si oui j’ai peut être une idée pour t’aider.

    Sinon pas mal de confusion ne te lance pas trop vite dans un achat, fait toi prêter et essaie. Un magnéto avec des micros intégrés (si possible cardioides) devrait faire l’affaire de ta transcription.

    • yonmills dit :

      La salle d’environ 65m2 (en forme de rectangle ouvert) n’est pas sonorisée.
      Pas de sono. d’installée. La lecture se fait par une ou deux personnes au bout de la salle, elle dure entre 1h à 1h30. Le public se dispose sur toute la salle. Puis, après une pause, les gens se rassemble, soit en cercle, soit en demi-cercle étendu, et la discussion démarre. Cela peut durer bien longtemps.
      Je ne suis pas sur Paris, je vis à Brest. Et, je ne connais personne qui pourrait me préter le matos.
      Hier, J’ai vu 2 revendeurs.
      Le premier me conseille de prendre une petite table de mixage et de brancher un enregistreur, type Tascam, et un ou deux micros externes. C’est vrai que la table de mix (pas très chère) permettrait l’absence de souffle.
      Le second considère qu’un enregistreur couplé avec un micro externe type SM 58 connecté sur la XLR, suffirait à la captation.
      Ok.. Soit je prends un Tascam DR-100 ou un Roland 26, peut être un peu compliqués. Soit je prends Olympus LS 14 ou un Tascam DR-40. Et un micro à disposer suspendu au dessu du public.
      Quand penses-tu?
      Est-ce que je prends la table de mix.?
      Le problème s’éclaircit je trouve…
      Encore merci!!

  5. Vincent dit :

    Vu ton expérience je ferai simple et éviterai les frais. Un magnéto avec des micros cardioïdes (ceux que tu cites ou un zoom)que tu dirigera vers les personnes qui parlent. Et même le petit et vraiment pas cher H2n enregistre devant derrière et sur les côtés…Alors même plus besoin de le diriger !
    Pour retranscrire le texte cela devrait largement suffire (Installe toi à une position centrale). Ces petits magnétos sont fait pour cela: bloc note, sons à la volée, petites configs.
    Il y a d’autres solutions pour faire mieux mais elles sont plus chères et nécessitent un minimum d’expérience…sous peine de faire moins bien.

    Enfin il y a à Brest une fac avec des études de son. Cela ferait un bon exercice pour un étudiant, et lui te donnerai certainement un son plus précis. essaie de rentrer en contact avec eux.

    • yonmills dit :

      Merci, je vais réfléchir à ce que tu dis.
      J’ai vu le H2n, il a un côté très attirant en effet.
      J’aimerais que tu me donnes ton avis pour choisir car je penche plutôt vers un Olympus LS-14 ou un Tascam DR-40. Les prix sont raisonnables, et le son restitué de qualité.
      C’est vrai qu’il y a la fac de son à Brest, j’irais peut ^tre voir.
      Je suis contente de t’avoir trouvé :))

      • yonmills dit :

        Je dois rajouter un truc: est-ce que ces appareils captent distinctement les personnes qui parlent à 10m. et pas très fort?
        SAchant que le micro ne bougera pas.

  6. Vincent dit :

     » est-ce que ces appareils captent distinctement les personnes qui parlent à 10m. et pas très fort? »
    Clairement.. non. Pas plus qu’un micro pro mis a part un ou deux modèles très spécials (SuperCMIT).
    La seule solution est d’approcher le micro.

    Mais…dans ton cas, personne ne va entendre cette personne si elle ne pousse pas sa voix

    • yonmills dit :

      bonjour,
      pour info, voilà ce que je pense faire:
      le tascam dr 40 en couplage avec un micro canon de type rode NTG2.
      je ne vois pas d’autres solutions.
      As-tu un avis?

  7. Vincent dit :

    Pourquoi pas. Le résultat dépendra de comment tu mets cela en oeuvre. Deux points a surveiller : approche au max ton micro de la personne qui parle, fait un niveau correct (en gardant 10 dB de marge de sécurité.

    • yonmills dit :

      oui pourquoi pas; mais peut etre un peu trop cher et pas pratique pour se rapprocher de la personne qui parle avec une poignée, sinon c sur perche… donc je doute.

      sinon; il y la technique AB avec 2 omni écartes;
      et celle de l’arbre decca ( AB + 1 micro stereo ou omni).
      Moins onéreuse il me semble, et peut être plus sûre pour la captation.

      Je suis génée de te solliciter de nouveau,
      mais j’ai encore besoin de conseils.

      amicalement.

  8. Vincent dit :

    Je pense que tu fais quelques confusions techniques. Pour les conseils je te renvoie a mon précèdent post.
    Il faut apprendre progressivement, commence donc par ta conférence.

  9. Yonmils dit :

    Bonjour,
    Un petit conseil technique pour t’embêter un peu plus… :)))
    Est ce que jeux connecter un micro avec une alim fantôme de 9-52v. Sur l’aliment fantôme du tascam de 24-48v.?
    Cordialement merci

  10. seb dit :

    Bonjour,

    j’envisage d’acheter un zoom H6 dans le but d’enregistrer des ambiances sonores, mais aussi de la voix (interview filmée).
    Dans ce cas, que me conseillez vous ?
    Est-il préférable de percher ou d’utiliser un HF ? (quels micros préconisez-vous ?)
    La resynchro des rushes est-elle garantie par l’utilisation du clap ?

    D’avance un grand merci…

    • Vincent dit :

      Ça dépend : Faire un son de « qualité » moyenne est souvent plus facile avec un hf, et enregistrer un bon son plus facile avec un micro perché. En général le hf est complété par un micro perché.

      En terme de micro la capsule sanken cos11 et la dpa 4070 sont les plus utilisées par les professionnels.

      La synchro au clap a fait ses preuves depuis ….1929 et reste la synchro la plus simple et la plus précise a réaliser.

  11. Yannis D. dit :

    Bonjour,

    Je tenais tout d’abord à vous féliciter pour votre blog, qui est très instructif.
    A vrai dire, j’ai plus d’une question à vous poser, et pour autant confuses. Je vais essayer quand même.

    Je suis un réalisateur en voie de professionnalisation. J’ai 26 ans, quelques films derrière moi, quelques courts et quelques documentaires. J’ai toujours pensé que le cinéma avait tendance à oublier le son. Déjà bien le prendre, mais aussi « jouer » avec lui lors du montage et du mixage. C’est trop peu fait et c’est bien dommage.
    Seulement, comme tous les jeunes de ma génération (les 25/30 ans), j’ai les travers de mon apprentissage: l’image a accaparé mon attention. Si bien que sans être un expert, j’ai plus un oeil qu’une oreille. Bref…
    J’essaie en ce moment de produire un court-métrage professionnel. Le film se déroule principalement en intérieur, dans un décor qui peut être « résonnant » (un hangar).

    – Quel est l’équipement minimal pour une fiction, en budget très restreint, permettant néanmoins de prendre un son de bonne qualité?
    – A quoi doit-on faire attention dans le choix du matériel? Je veux dire par là, il y a t-il une caractéristique technique indispensable, un outil primordial à avoir, …?
    – A quoi doit-on penser pour faire un devis (plan de financement)?

    Vous l’aurez compris, j’aimerai avoir une idée plus précise concernant le son pour un court-métrage. Je n’ai pas envie de choisir n’importe quel micro, n’importe quel enregistreur, prendre la première bonnette venue. Le tout pour avoir un équipement correct, qui me permet d’avoir un son de bonne qualité, sans me ruiner. C’est aussi pour que mon futur ingé son puisse travailler correctement, avec des outils qu’il maîtrise.

    Alors dîts-moi? Zoom H6 ou mixette? 🙂

    Merci beaucoup,

    Yannis

    • Vincent dit :

      « – Quel est l’équipement minimal pour une fiction, en budget très restreint, permettant néanmoins de prendre un son de bonne qualité? »

      Diificile de dire précisement sans lire le scénario et sans savoir comment cela sera filmé. Si on aujourd’hui on utilise des HF, perches et multipistes, quantité de films ont été tourné avec une perche et un seul micro. Mais les comédiens joueront ils dans ce sens ? Votre caméra, la lumière et la mise en scène le permettront t’ils ?

      C’est aussi pour que mon futur ingé son puisse travailler correctement, avec des outils qu’il maîtrise.

      Justement je crois qu’il faut vous préoccupez d’un preneur de son, et ensuite de lui présenter votre projet. C’est lui qui à même de dire comment il envisage la prise de son en fonction de vos contraintes et de votre budget.

      Alors dîts-moi? Zoom H6 ou mixette?

      En amateur ou semi pro le zoom peut réserver des bonnes surprises, mais il sera plus dur de travailler avec qu’avec du matériel pro, il sera cependant très délicat de bien suivre une modulation de voix avec. Pour une visée pro une mixette est un bon début, mais elle n’enregistre pas forcement.
      Encore une fois l’idéal serait de voir cela avec le preneur de son préssenti. Ensuite la location permet de louer du matériel pro si on a pas le budget pour l’acheter.

      Bon tournage.

  12. Avi dit :

    Bonjour,

    Bravo pour votre Blog. Je fais de la radio (Webradio et plusieurs FM) je recherche un enregistreur pour interviews, reportages avec minimum 2 micros externe (utilisation à la main et aussi sur pieds micros), branchement sur table de mixage pour enregistrement direct d’un concert ou conférence…Enregistrement sans compression et en wav et mp3 ou minimum wav, branchement usb. Manuel en Français (si possible affichage sur l’appareil en Français aussi, mais au moins manuel en Français). Si j’utilise un micro externe avec ce genre d’appareil, je peux couper ou pas le micro interne (comme je veux) ? Quelle différence entre zoom h4n et h6 ? et entre zoom h4n et Nagra ou Tascam DR100 ou dr680 ou HD-P2 ? Quel micro externe me conseillez-vous sur un enregistreur ? Merci pour vos réponses.

    • Vincent dit :

      Vous voulez faire plein de choses ! Le H6 ou même le H4 permettent d’utiliser deux micros externes, de faire du mp3. Branchement de console possible avec le H6, un peu limite avec le H4 (il faudra atténuer la sortie console). Tascam, Nagra ou Zoom…. Le choix est personnel à vous de voir. le DR100 semble apprécié de ceux qui le possèdent.
      Pour le micro externe cela dépend de votre budget et il ne faut pas oublier les accessoires qui sont couteux en pro. Mais en général je trouve que les Oktava MK12 (plus une suspension et bonnette indispensables) sont un bon début.

    • Avi dit :

      Precision sur le Nagra : PMD 661 MKII.

      Quelle différence entre des modèles à 200/300€ et ceux à 500/600 et à 700/900€ ?

      Enfin, Quelle différence entre les appareils avec micro interne et ceux en mixage sans microphone dessus juste branchement micros en externe ?

      Merci beaucoup,

  13. Avi dit :

    Beaucoup de vendeurs me répondent : sur un appareil plus cher, plus pros, l’ampli micro est mieux donc si j’augmente le son moins de souffle, qu’en pensez vous ?

    Si j’utilise un micro externe avec ce genre d’appareil, je peux couper ou pas le micro interne (comme je veux, a ma convenance) ?

    Merci beaucoup.

    • Vincent dit :

      Beaucoup de vendeurs me répondent : sur un appareil plus cher, plus pros, l’ampli micro est mieux donc si j’augmente le son moins de souffle, qu’en pensez vous ?
      Oui c’est cela : il y a d’abord le préampli pour amplifier le signal du micro. Ceux de qualité coutent cher et,entre autre, souffle moins. Il ne faut pas s’attendre à des miracles de ce côté là des petits enregistreurs.

      Si j’utilise un micro externe avec ce genre d’appareil, je peux couper ou pas le micro interne (comme je veux, a ma convenance) ?
      Oui bien sur. La coupure se fait même toute seule sur la plupart des modèles. C’est l’un ou l’autre ou chacun sur sa piste, donc enregistré séparément.

  14. Avi dit :

    Bonjour,

    Pour des émissions de radios (Webradio et FM) je réalise des reportages et interviews.

    J’ai acheté un enregistreur numérique Zoom H4N et j’utilise un micro externe et l’appareil semble prendre uniquement certains micros et pour d’autres même si le volume d’enregistrement est au maximum le son du micro est faible. La réponse des vendeurs c’est à cause de l’ampli micro de l’appareil qui est moins bon sur cet appareil. Moi je souhaite un appareil qui enregistre au même niveau quel que soit le micro utilisé, avec un volume d’enregistrement au milieu et sans souffle.

    J’ai testé cet appareil avec ces micros : Beyer M88 TG (meilleure qualité avec cet appareil), Lem Do21 B (il faut être très prês du micro sinon pas top), Sennheiser MK4 (Enregistre le bruit environnant), Shur SM7B (Enregistrement très faible).

    Que pensez-vous de ces appareils : Fostex DC-R302, Tascam DR 680, Tascam HD-P2 ? qui sont plus professionnels et où les vendeurs m’expliquent que la qualité des amplis micro est bien meilleure et à ce moment-là je n’aurai pas les problèmes rencontrés sur mon Zoom H4N. Je pourrai utiliser n’importe quel micro avec un volume d’enregistrement normal. Qu’en pensez-vous ?

    Que pensez-vous de l’appareil : Marantz PMD 661 MKII ?

    Ce que je recherche comme appareil : pouvoir faire des interviews, reportages avec 2 micros externe minimum, branchement usb, possibilité de brancher l’appareil sur une table de mixage pour enregistrer un concert, une conférence etc…, enregistrement en wav et mp3.

    Auriez-vous un autre appareil à me conseiller et pourquoi ?

    Concernant le micro externe, que me conseillez-vous pour entendre uniquement la personne que j’interviewe sans avoir le bruit autour s’il y en a et aussi ne pas être obligé de parler forcément devant le micro collé à la bouche ? Que pensez vous du micro : Beyer M88 TG ? Lem DO 21 B ? AUDIO TECHNICA AT 8033 ? Pour des interviews radios me conseillez vous un micro cardioïde ou hypercardioïde ? et quelle différence (car les réponses trouvées sur internet ne concernent que le chant) ? Auriez-vous d’autre micro a me conseillez et si oui pourquoi ? et quelle différence entre un micro cardioïde ou hypercardioïde de premier prix et plus chèr ?

    Ne voulant pas me balader avec un pied de micro avec un socle lourd, dans un magasin on m’a vendu un pied de micro solide mais bien moins lourd et plus petit donc il n’arrive pas forcément jusqu’à la bouche et dans ce cas que faire, quel micro utiliser ?

    Désolé d’avoir été si long et merci beaucoup de vos réponses.

    • Vincent dit :

      Ouh… Il y a beaucoup de questions !…
      1- l’appareil semble prendre uniquement certains micros et pour d’autres même si le volume d’enregistrement est au maximum le son du micro est faible
      Les micros ont des sensibilités différentes, les sources sonores ont des niveaux différents. Il est donc normal que le résultat ne soit pas toujours le même. Et en effet le préampli du zoom n’amplifie pas beaucoup et ramène du souffle.
      2- J’ai testé cet appareil avec ces micros :
      Tous ces micros sont utilisés par les professionnels, selon le cas. A chacun son usage.
      3 – Je pourrai utiliser n’importe quel micro avec un volume d’enregistrement normal.
      Non…. voir réponse 1 ! Ca dépend des cas.Tout ces enregistreurs sont des enregistreurs semi professionnels avec un prix léger. Les fabricants ont forcement fait des concessions.
      Je n’utilise pas fréquemment ces enregistreurs et ne les connais pas assez. Le mien vaut 10 fois plus cher.
      4 – pouvoir faire des interviews, reportages avec 2 micros externe minimum, branchement usb, possibilité de brancher l’appareil sur une table de mixage pour enregistrer un concert, une conférence etc…, enregistrement en wav et mp3.
      Ils le font tous.
      5 – Que pensez vous du micro
      Ils ont tous des qualités différentes.
      6 – Pour des interviews radios me conseillez vous un micro cardioïde ou hypercardioïde ?
      Pour de la radio et au vu de ce que vous me dites, un couple de micro cardioides électrostatiques ferait votre bonheur, avec les les accessoires (bonnettes, suspensions,perchette) qui vont avec.
      7- on m’a vendu un pied de micro solide mais bien moins lourd et plus petit donc il n’arrive pas forcément jusqu’à la bouche et dans ce cas que faire, quel micro utiliser ?
      Reculer le micro parce qu’on veut un pied léger n’est pas une bonne solution. Trouver un pied plus long, ou une perchette peut se fixer sur une chaise (il y en a partout) et une perchette est en principe assez légère.

      • Avi2618 dit :

        Bonjour,

        Merci de vos réponses et de votre superbe blog.

        Vous me dites que les appareils dont je parle sont semi professionnel, mais c’est déjà bien mieux que la série des zoom ou même pas ? Ensuite sur ces appareils semi professionnel l’ampli micro est bien meilleurs et donc quelque soit le micro que je branche le niveau d’enregistrement au milieu suffira a avoir un bon son sans souffle ? Un appareil professionnel pour vous c’est quoi, pouvez-vous me donner une idée ?

        Au niveau des micros, vous n’avez pas de référence à me conseillez ? Concernant le cardioïde électrostatique que vous me conseillez.

        Pour la perchette micro avez vous une référence à me conseillez juste pour comprendre de quoi vous parlez très exactement ?

        Un très grand merci pour vos réponses.

        • Vincent dit :

          Vous me dites que les appareils dont je parle sont semi professionnel, mais c’est déjà bien mieux que la série des zoom ou même pas ?
          Franchement je ne sais pas. Je ne les ai pas tous !

          Ensuite sur ces appareils semi professionnel l’ampli micro est bien meilleurs et donc quelque soit le micro que je branche le niveau d’enregistrement au milieu suffira a avoir un bon son sans souffle ?
          Encore une fois ça dépend du micro (pas tous la même sensibilité) et de la source sonore (pas forcement el même niveau, la même distance).

          le niveau d’enregistrement au milieu
          ??? Pourquoi le niveau au milieu. Il faut moduler le son correctement en fonction du son, pas du potentiomètre !

          Un appareil professionnel pour vous c’est quoi, pouvez-vous me donner une idée ?
          Les petits enregistreurs ne sont pas si mal que cela, mais pour un pro il faut en plus (et c’est ce qui fait monter le prix) une amplification plus conséquente et sans souffle, une bande passante sans concession, une entrée et sortie TC, une redondance de l’enregistrement, un limiteur irréprochable, de la réserve sur les entrées, une ergonomie pour tarvailler facilement, une adaptabilité aux conditions climatiques.
          ceci dit encore une fois ces petits enregistreurs suffisent pour des usages simples et standards. Si on ne leur en demande pas trop il font du bon boulot….

          Au niveau des micros, vous n’avez pas de référence à me conseillez ? Concernant le cardioïde électrostatique que vous me conseillez.
          Pour le radio le top est le Schoeps MK4 que vous citez, en moins cher il y en pas mal. A tester selon vos gouts mais personnellement je trouve que le MK12 d’Oktava est un très bon début (avec les accessoires)

          Pour la perchette micro avez vous une référence à me conseillez juste pour comprendre de quoi vous parlez très exactement ?
          VdB et Ambient sont les préférées des pro. mais il y a des alternatives moins chères à tester par exemple là :
          http://www.lemicrophone.fr/rubrique.php?id_rubrique=73

          • Avi2618 dit :

            Merci pour vos réponses si claire et rapide.

            Concernant le micro MK4 moi je parle de celui de la marque Sennheiser mais dans votre message il s’agit de la marque Schoeps. Ce n’est pas la même chose il me semble ?

            Concernant le micro MK12 de la marque Oktava, je constate qu’il y a le chois entre plusieurs capsule pour des utilisations différentes : Cardiyoïde, Hypercardioïde, Omi DIrectionnelle. Cela dois être effectivement très bien. Quelle différence avec les autres micros comme : Lem Do21, Beyer M88 TG etc.. ?Des micros pour les interviews et reportages radios.

            Je parle du niveau d’enregistrement au milieu car avec le zoom H4N et le micro Shur SM7 B j’ai du mettre le niveau d’enregistrement au maximum et malgré cela le son est faible. Donc j’explique qu’il faudrait que le niveau d’enregistrement soit seulement au milieu et se sera super.

            Concernant l’enregistrement avec le micro vous écrivez : cela dépend de la source sonore.Cela veux dire quoi ?

            Concernant la perchette celle pros dans votre precedent message coûtent très cher, que justifie ce tarif ?

            Une perchette s’utilise seul ou sur un pied de micro ?

            Vous parlez d’un appareil pros, après les explications, auriez-vous un tarif et une référence exacte à me communiquer ?

            Pour les pop (lettre p par exemple) les filtres antipop c’est bien ou une bonnette ou si c’est un bon micro on a rien besoin ?

            Merci pour vos réponses et désolé d’être long à chaque fois.

  15. Vincent dit :

    Difficile de tout expliquer par forum… Je crois qu’un bon point sur les micros, la gestion du niveau, et utilisation en reportage vous serait bien utile. Chez Sennheiser le cardio est le MKH40 ou 8040.
    Je vous encourage à faire des essais avec différents micros. Essayez tout de même de moduler le signal entre -20 et -10 dB fs pour les sons de premier plan, quelque soit le micro. Si le préampli est trop faible…. Approchez le micro.
    Pour le matériel, essayez le en le louant ou en vous le faisant prêter, ou dans un magasin, avant d’acheter.

  16. metzinger dit :

    bonjour,
    Je souhaite filmer et enregistrer des interview d’enfants (un seul a la fois) dans leur environnement quotidien pour une diffusion TV et internet. Le son pour moi est primordial… sauf que je ne suis pas une professionnelle… pour ne pas dire que je n’y connais pas grand chose.. Au montage j’utilise le son de la voix enregistrée en interview sur l’image tournée pendant l’interview et hors interview. Pour filmer j’utilise un Lumix GH2 mais mon soucis est de trouver l’enregistreur idéal. J’ai pensé au micro cravate Sony HF mais c’est cher…. qu’auriez-vous d’autre a me conseiller? Robuste, bonne qualité pour interview, autonomie etc… merci d’avance. Stephanie

    • Vincent dit :

      « Au montage j’utilise le son de la voix enregistrée en interview sur l’image tournée pendant l’interview et hors interview »
      C’est une pratiques très courante et qui nécessite un son bien détaché de l’environnement sonore.
      « mais c’est cher…. qu’auriez-vous d’autre a me conseiller? Robuste, bonne qualité »
      On ne peut pas tout avoir pour pas cher ! Le matériel pro est malheureusement onéreux…Je ne peux que vous conseiller de lire la discussion qui suit cet article, le sujet y est déjà abordé.

  17. Lalanne dit :

    Bonjour, je me permets de t’écrire car je suis débutant en matière de prise de son et ton sérieux et la pertinence de tes commentaires m’ont poussé à te poser quelques questions dont tu pardonneras l’innocence:
    Je compose seul des chansons guitare flamenco/chant et j’aimerais acquérir le h6, mais puis-je enregistrer dans un premier temps voix et guitare simultanément, et après rajouter une autre guitare, des percus etc… mais en écoutant en même temps le h6 au casque ce que j’ai enregistré au préalable? En effet j’aimerais étoffer mes chansons en ajoutant d’autres instruments qu’une seule guitare, mais comme je l’ai déjà dit mes connaissances en matière de son avoisinnent le néant et je voudrais enregistrer des maquettes complètes sans me prendre la tête.
    je fais aussi des courts-métrages amateurs, le h6 est il à la hauteur pour des prises de son en extérieur? Existe t-il des perches auxquelles on puisse le raccorder?
    Voilà, j’espère n’avoir pas été trop confus, merci et bravo pour ton blog

    • Vincent dit :

      Il me semble que le H6 permet d’enregistrer tout en écoutant les autres pistes. Vérifie simplement en lisant le manuel du H6. Le mixage sera forcément limité.
      L’utiliser sur un court métrage : oui dans un contexte amateur, non dans une pratique professionnelle. Ce serait trop risqué.
      Pour »enregistrer sans vous prendre la tête » je ne vois pas d’autres façons que d’apprendre a bien le faire ou le faire faire par quelqu’un qui sait le faire.
      Oui vous pourrez le fixer en bout de perche, mais comment ferez vous pour régler le niveau d’enregistrement ?

  18. Christian dit :

    Bonjour,
    bien intéressant de lire tous ces échanges. Merci du partage.
    Je vais faire l’acquisition du zoom H6. Les prises de sons seront des interviews et des sons d’ambiance.
    Je n’ai pas les connaissances suffisantes sur les casques. Dans ces situations d’interviews, conseillez vous un casque très hermétique ou plus ouvert.
    Quel modèle pouvez vous proposer? Christian

    • Vincent dit :

      En tournage on travaille avec des casques fermés. Le plus utilisés est le HD25 de Sennheiser (il est très analytique tous les défauts sont bien audibles) certains optent pour un Sony de la gamme MDR.

  19. Bonjour Vincent,
    Est-il préférable d’enregistrer un orchestre en live dans un restau
    1 – avec ordi + carte son + connexion sortie table mixage ± micro
    2 – avec enregistreur numérique type zoom H2 ou H4…

    orchestre = guitare électrique, contrebasse, batterie, saxo, clarinette et voix

    but : faire une bande vidéo démo pour démarcher d’autres engagements

    • Vincent dit :

      C’est un peu comme les pâtes :les préfères tu les carbonara ou a la putanesca ? Moi c’est les deux si elles sont bien préparées et elles sont de bonne qualité.

Les commentaires sont fermés.