Test du Zoom F8

Sd 633 et Zoom F8

Sd 633 et Zoom F8

Avec l’aide de Benoit Frèch, nous avons testé le Zoom F8. A titre de comparaison sonore voici quelques enregistrements effectué également sur le Sound Devices SD633. Vous pourrez vous faire une idée vous même.

 

 

Commençons par ce qui fâche :

  • Les potentiomètres sont très petits et pas du tout ergonomiques.
  • Nous avons voulu tester le time code en comparant le glissement de l’un par rapport à l’autre, mais dès que l’on éteint le F8, le TC se ré-initialise soit à zéro, soit sur l’horloge interne…Dangereux donc en utilisation réelle: si on éteint l’appareil il faut re-synchroniser l’enregistreur ou les caméras. Pour le 633, celui est conservée pendant deux heures.
  • Les entrées lignes sont en jack 6,35.
  • Impossible  d’ entrer des noms de pistes alors que la publicité parle  bien d’éditer les métadonnées.
  • Le mixage des pistes au tournage se fait par une interface logicielle.
  • Si on peut envoyer vers les sortie les pistes en pré ou post fader,  on ne peut pas choisir d’enregistrer les pistes en pré ou en post fader.
  • Une erreur de manipulation nous a fait brancher la sortie principale sur une entrée avec alimentation fantôme. Le F8 s’est complètement éteint, au redémarrage la sortie ne fonctionnait plus. Il a fallu faire un reset total de la machine pour la remettre en route.
  • Le couple stéréo ne concerne que les fichiers audio : les potentiomètres de niveau ne sont pas couplés.
  • Attention l’alimentation par la prise Hirose ne doit PAS dépasser 16v.

 

En attendant des tests de terrain, voici déjà quelques tests audio:

Premier test audio : nous enregistrons et coupons l’alimentation pendant l’enregistrement. Le fichier est totalement perdu sur le F8, donc rien à écouter. Sur le SD633 cela donne cela:


Précisons que si on alimente le F8 avec une batterie externe et des piles il passe de l’un à l’autre sans problème, dans cas on ne risque pas de perdre le fichier en cours d’enregistrement.

Deuxième test : on enregistre la voix à la limite du limiteur réglé vers -9dBfs. On crie… On peut compare la différence de timbre et l’efficacité du limiteur.


Troisième test : un réveil dans le bruit de fond d’un studio, le gain est à fond sur le F8 et le SD633


Quatrième test : le niveau des deux bruits de fond du studio est normalisé au même niveau pour comparer leurs couleurs.


À propos de Vincent

Chef opérateur du son depuis 1986. Je travaille sur des documentaires, en captation TV et aussi en fiction. Je suis également formateur à l’Ina de la mono au...multicanal (5.1)
Ce contenu a été publié dans Tests, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.