Synchroniser une caméra sans entrée TC et le son

Une caméra professionnelle devrait toujours avoir une entrée timecode. Cela facilite la synchronisation qui devient très simple, mais aussi la conformation des rushes, chaque image ayant une adresse time code unique.

3 méthodes sont possibles :

1-  Avec un time code sur la piste son :

Mais avec le logiciel de montage Finalcut il faudra un plug in

« fcpe AuxTCreader » pour lire le TC

2-  Avec les formes d’ondes sonores. Il  faudra alors un logiciel comme « Plural Eyes » Il faut que les rushs soient bien organisés : idéalement les mettre dans un dossier journalier.

3- Avec un clap, à l’ancienne – les preneurs de sons en ont des petits pour le documentaire- ou avec un smartphone qu’un logiciel transforme en clap éléctronique. Si vous soignez bien l’enregistrement des claps et des annonces cette méthode sera très précise.

 

Voilà donc 3 méthodes efficaces, à tester avant tournage car il faut prévoir dans le budget le temps de synchro. Avec une caméra possédant une entrée TC la synchro se fait très vite. C’est le gros inconvénients des appareils photo.

Faire un essai avant le tournage, pour tester l’ensemble de la chaine de travail, est une bonne idée. L’essai permet aussi de voir si le budget ne serait pas plus raisonnable avec une caméra pourvu d’une entrée timecode.

À propos de Vincent

Chef opérateur du son depuis 1986. Je travaille sur des documentaires, en captation TV et aussi en fiction. Je suis également formateur à l’Ina de la mono au...multicanal (5.1)
Ce contenu a été publié dans Technique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Et oui même le blog sonore est spammé ! * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.