Neverclip, réserve ou dynamique supplémentaire ?

Maxx de Zaxcom

Maxx de Zaxcom

Zaxcom annonce une dynamique incroyable de 137 dB pour son enregistreur Maxx et son procédé « Never Clip » : en cas de dépassement du niveau d’encodage maximum du convertisseur numérique, le 0 dBfs, un second convertisseur prend le relais. En cas de dépassement du niveau le Maxx utilise alors le fichier audio du deuxième convertisseur. Le procédé n’est pas nouveau : de nombreux micros numériques fonctionnent comme cela et même le petit enregistreur de Sony PCMD50 mais avec pour eux le passage progressif de l’un à l’autre.

Mais peut on dire que l’on bénéficie alors d’une dynamique supplémentaire ? Nous avons testé ce système aux deux extrémités de la plage dynamique, un son très fort et un autre très faible.

– Le système fonctionne effectivement pour un son enregistré « trop fort » en produisant une réserve supplémentaire, attention de bien paramétrer l’atténuation des pistes séparées pour cela.

– Pour un sons très faible :nous avons enregistré un réveil avec un Schoeps MK4, avec un SD788 et avec un Maxx. Le résultat est sans appel, le Maxx possède moins d’amplification du signal : nous sommes à fond de gain pour le Maxx, alors que pour le SD788 il reste encore une trentaine de dB d’amplification. Côté souffle celui du SD788 est plus faible d’environ 3 dB, un résultat donc très proche. Sound Devices annonce une dynamique avant convertisseur de 123 dB, Zaxcom annonce une dynamique de 137 dB. Alors ?

NeverClip apporte surtout une réserve supplémentaire à la surmodulation ce qui peut être utile si on a peur de saturer un son, par contre NeverClip n’apporte rien  de plus pour un son faible…L’électronique qui se trouve avant les convertisseurs, et donc avant NeverClip n’atténue pas le bruit des entrées.

NeverClip expliqué par son inventeur :

À propos de Vincent

Chef opérateur du son depuis 1986. Je travaille sur des documentaires, en captation TV et aussi en fiction. Je suis également formateur à l’Ina de la mono au...multicanal (5.1)
Ce contenu a été publié dans Technique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Neverclip, réserve ou dynamique supplémentaire ?

  1. Régis dit :

    Très intéressant!
    Qu’en est-il de la comparaison avec les préamplis de SD633 (ou de la SD664, je crois que ce sont les mêmes)? J’ai lu qu’ils étaient un peu moins bon que ceux du SD788 (3dB ou plus cette fois?).
    Merci,
    Régis

    • Vincent dit :

      Je ne suis pas un fan des discussions de préampli : dire qu’un préampli est meilleur qu’un autre veut dire quoi ?
      Je préfererai qu’on parle de points plus objectifs:
      – du gain,
      – de la réserve à la saturation, de la transparence,
      – de la coloration (ce point est subjectif),
      – de la qualité du limiteur….

      Pour le gain (c’est ce qui semble vous interesser) on peut avoir une indication avec les spécifications du matériel mais ce que je préfère est de tester comme sur cet article avec un son très faible et avec le même micro. Car le gain peut etre plus important et le bruit rapporté à l’entrée plus fort…
      Pas simple. Après le 633 et le 664, à mon avis, sont très adaptés a un travail TV et très rassurant quant à leur fiabilité et leur prise en main.
      Le 633 et le Maxx ont « tué » les mixettes classiques et offrent beaucoup dans si peu de place.

  2. Régis dit :

    Merci,
    « Le 633 et le Maxx ont « tué » les mixettes classiques et offrent beaucoup dans si peu de place. »
    C’est clair c’est juste énorme, j’attendais ça avec impatience en remplacement de ma SD302 toujours nikel qui fonctionne depuis 10 ans.
    Là, je me sens plus partir vers la MAXX de part ces never clip, son traitement 32bit en interne et sa souplesse de configuration (faders physiques assignable à la demande (groupe d’entrées, trim, fader),4 entrées micros +2 entrées lignes +2 paires AES + 8 pistes en enregistrement grâce au dernier firmware.

  3. Vincent dit :

    Attention l’ergonomie du Maxx et du 633 sont très différentes. Je vous conseille un essai avant. C’est en général possible chez l’importateur Areitec (pour le Maxx) et Tapages (pour le SD633).

  4. Luis dit :

    Bonjour Vincent !

    je finis l’IAD cette année et je commence doucement à réfléchir pour acquérir un enregistreur. Désormais la plupart des recorders sont utilisables sans mixette.

    J’aimerai pouvoir avoir un enregistreur qui me permet de faire de l’ENG, du docu et de la petite fiction.
    Que penses du Zaxcom Max (ou Nomad) comparé aux dernières 633 de chez Sound Devices ?

    J’ai eu l’occasion de faire du docu avec la 633 et c’est très compact, très léger. Je n’ai jamais eu de Zaxcom en main. Mais leur principe de zaxnet a l’air assez chouette avec un émetteur intégré dans l’enregistreur et la possibilité de rec les HF sur carte flash et de les régler à distance. (+ controleur mix8 à l’avenir)

    Je n’investirais d’office pas dans un Cantar car trop couteux pour moi donc je cherche une solution relativement polyvalente.

    Bonne journée à toi

    Luis

    • Vincent dit :

      Je pense du bien… des deux. Et les retours d’utilisateurs sont positifs pour les deux. Le choix est personnel, essaye les.
      Oui les Hf Zaxcom peuvent faire plein de choses. Quand tu en sera a acheter une mix8 tu passera sans doute au Fusion ou équivalent d’une autre marque.
      Le futur Cantar semble taillé essentiellement vers la fiction. Aujourd’hui on a le choix sans oublier Sonosax ou Aeta Audio. Ca vaut vraiment le coup que tu essaies toi même ce qui te conviens le mieux. Il y a des petites différences sonores et de philosophie mais tous sont d’excellente qualité, le plus important ce sera…toi.

  5. Luis dit :

    Ca c’est sur que ça restera le plus important ! 🙂

    Merci pour ta réponse rapide !

Les commentaires sont fermés.